24 juillet 2008

Michel Tournier : le médianoche amoureux

Et voici un superbe recueil de nouvelles rédigées par un Grand Ecrivain! Dans le recit liminaire du Medianoche amoureux, collection de vingt nouvelles de Michel Tournier publiee en 1989, les partenaires d'un couple en detresse decident d'annoncer leur separation prochaine a leurs amis lors d'un repas nocturne (un medianoche) donne dans leur maison de la baie d'Avranches en Normandie. Loin pourtant d'enteriner la separation du couple, le repas debouchera sur l'espoir et la reconciliation. C'est que chacun des convives est invité... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 18:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 juillet 2008

Eric-Emmanuel Schmitt : la rêveuse d'Ostende

Résumé : Pour guérir d'une rupture sentimentale, un homme se réfugie à Ostende, ville endormie face à la mer du Nord. Sa logeuse, la solitaire Anna Van A., va le surprendre en lui racontant l'étrange histoire de sa vie, où se conjuguent l'amour le plus passionné et un érotisme baroque. Superbe mystificatrice ou femme unique ? Cinq histoires où Eric-Emmanuel Schmitt montre le pouvoir de l'imagination dans nos existences. Cinq histoires - La rêveuse d'Ostende, Crime parfait, La guérison, Les mauvaises lectures, La femme au bouquet -... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 09:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 juillet 2008

Eric-Emmanuel Schmitt : Odette Toulemonde

Résumé :'Cher monsieur Balsan, Je n'écris jamais car, si j'ai de l'orthographe, je n'ai pas de poésie. Or, il me faudrait beaucoup de poésie pour vous raconter l'importance que vous avez pour moi. En fait, je vous dois la vie. Sans vous, je me serais tuée vingt fois. Odette' La vie a tout offert à l'écrivain Balthazar Balsan et rien à Odette Toulemonde. Pourtant, c'est elle qui est heureuse. Lui pas. Leur rencontre fortuite va bouleverser leurs existences. Huit récits, huit femmes, huit histoires d'amour. De la petite vendeuse... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 09:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 juin 2008

Dorothy Parker : comme une valse

" Je suis le seul être vivant réveillé pendant que le reste de l'humanité est en train de dormir ", constate la narratrice d'Heures blêmes, première nouvelle du livre. D'emblée, l'auteur donne le la : ses monologues et pas de deux oscillent entre ivresse et neurasthénie. Belle, célèbre, puis oubliée, Dorothy Parker (1893-1967) n'ignore rien des " petites ironies de la vie ". En quatre, dix pages ou quelques mots, ses personnages deviennent plus réels que votre voisine de palier ; on n'est pas près d'oublier Madge... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 09:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 juin 2008

G.Roy : ces enfants de ma vie

Cette grande dame a reçu une formation d'enseignante  et dans ce cadre, elle a rédigé notamment son magnifique recueil de nouvelles-souvenirs "ces enfants de ma vie", où elle décrit avec une mélange de rudesse et d'immense tendresse, le contact avec ses petits et plus grands élèves.Je n'oublierai jamais le très beau récit de ce garçon un peu sauvage, et libre, Médéric au sang indien..C'est une très belle ode à l'enfance, à son espace, ses jeux et une description toute en nuances des premiers émois adolescents
Posté par Sourifleur à 09:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 juin 2008

Zweig : lettre d'une inconnue

Lettre d'une inconnueUne femme dont l'enfant est emporté par la fièvre décide d'écrire à l'homme qu'elle a toujours aimé pour lui révéler comment elle n'a cessé de n'être pour lui, écrivain célèbre, qu'une inconnue, malgré un amour ardent, passionnel et secret. Mon avis : j'ai été très touchée par la passion ardente et discrète contenue dans cette magnifique nouvelle, selon moi, la meilleure que Zweig ait écrite. N'hésitez pas à vous laisser attendrir à votre tour par cette belle histoire d'Amour, offerte par ce très grand écrivain... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 17:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
18 mai 2008

Dan Simmons : le styx coule à l'envers

A ceux qui aiment Dan Simmons,  (et bien éventuellement à ceux qui ne connaissent pas cet auteur), je vous recommande ce recueil de nouvelles; c'est une petite merveille! Quatrième de couvertureIl n'y a plus de raison de pleurer ses chers disparus. Grâce aux Résurrectionnistes et à leurs techniques hautement performantes, on vous les ramène en état de marche... mais jusqu'à quel point? Et si l'Enfer était tel que l'a imaginé Dante? Et qu'un pécheur en revienne pour en déchaîner les horreurs sur les télévangélistes... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mai 2008

Michel Tournier : le coq de bruyère

Comment le Père Noël donnerait-il le sein à l'Enfant Jésus ? L'Ogre du Petit Poucet était-il un hippie ? Un nain peut-il devenir un surhomme ? Est-il possible de tuer avec un appareil de photographie ? Le citron donne-t-il un avant-goût du néant ? A ces questions - et à bien d'autres plus graves et plus folles encore - ce livre répond par des histoires drôles, navrantes, exaltantes et toujours exemplaires. Mon avis : c'est un agréable petit recueil de nouvelles, genre dans lequel l'auteur excelle.
Posté par Sourifleur à 19:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]