26 avril 2008

Etty Hillesum : une vie bouleversée

Une vie bouleversée   Etty Hillesum est juive. Elle commence un journal en 1941, sa seule publication à ce jour. À 27 ans, sa foi en la vie, en l'homme et en l'art étonnent, d'autant que la guerre et ses mesures antisémites sévissent. Mais à peine en fait-elle part dans son journal qu'elle emploie plutôt à se dire, à comprendre sa relation au monde, aux autres et à Spier, l'homme qu'elle aime, également psychanalyste et disciple de Jung. Alors que l'humanité s'avilit, la voix de la jeune Néerlandaise s'élève comme une... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 10:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 avril 2008

Etty Hillesum

Etty (Esther) Hillesum est née le 15 janvier 1914 à Middelburg, en Zélande province des Pays-Bas, de parents juifs. Son père, professeur de langues anciennes était un érudit. En 1924, il s'installa avec sa famille à Deventer où il fut directeur adjoint, puis directeur du lycée municipal. Sa mère, russe à la forte personnalité, s'était réfugiée en Hollande pour fuir les pogroms. Etty étudie le droit à Amsterdam, obtient sa maîtrise en 1939 et entreprend des études de Russe.Elle part en août 1942 à Westerbork, où elle accepte un... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2008

Katherine Pancol : un homme à distance

          Résumé : Ceci est l'histoire de Kay Bartholdi. Un jour, Kay est entrée dans mon restaurant. Elle a posé une grosse liasse de lettres sur la table. Elle m'a dit : Tu en fais ce que tu veux, je ne veux plus les garder. " Ainsi commence ce roman par lettres comme on en écrivait au XVIIIe siècle. Il raconte la liaison épistolaire de Kay Bartholdi, libraire à Fécamp, et d'un inconnu qui lui écrit pour commander des livres. Au fil des lettres, le ton devient moins officiel, plus inquisiteur, plus... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 10:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 avril 2008

Katherine Pancol : la valse lente des tortues

Après les crocodiles, les tortues... la blonde Katherine revient avec une saga familiale déjantée. Et les lectrices adorent. Difficile d'échapper à la tornade Gavalda. Pourtant partie en tête, la tortue pancolienne s'est allègrement fait rattraper en deuxième semaine. Campagne d'affichage, pubs radio, promotion à la télé... la force de frappe d'Albin Michel n'aura pas suffi à l'imposer face à la «stratégie du silence» de sa cadette. Qu'importe! Katherine Pancol exulte. «Je me sens très proche d'Anna, confie la blonde au... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 10:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 avril 2008

Annie Saumont : un autre avis

Dans un souci d'objectivité, je vous ajoute une critique qui a été faite par le magasine LIRE par Christine FerniotLire, juillet 2005 / août 2005 Annie Saumont a décidé de se consacrer à l'écriture dès l'âge de six ans et, en dehors de quatre romans qu'elle préfère oublier, n'écrit que des nouvelles, soit près de deux cent cinquante à son actif. Un recueil tous les deux ans depuis plus de trente ans, et toujours cette construction stricte, ce ton dépouillé où juxtapositions, répétitions, originalité ne riment jamais avec... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2008

Mes déceptions du moment

J'ai entamé, il y a quelques jours, un petit recueil de nouvelles d'Annie Saumont "les voilà, quel bonheur", après avoir essayé infructueusement "je ne suis pas un camion" et "si on les tuait?". Je n'accroche décidément pas au style de l'auteur (phrases dépouillées, passage d'une idée à l'autre sans transition aucune). Je ne suis guère touchée non plus par son ton un peu froid,très parlé et même vaguement argotique). Je renonce..
Posté par Sourifleur à 10:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 avril 2008

Nouveaux bouquins : mes critères d'acquisition

Voici, dans l'ordre, l'ensemble des critères qui déterminent mes choix de lecture : -une couverture attrayante (Eh,oui, c'est bien la première chose qui me frappe! ) -la quatrième de couverture (qui ne résume pas toujours le livre et n'augure pas toujours pertinemment de son contenu) -la lecture de la première page et de quelques pages intermédiaires (critère très fiable pour déterminer la valeur de l'écriture) -le conseil d'une personne éclairée (ma meilleure amie lit énormément, elle aussi, et nous avons une... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 10:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 avril 2008

Gudule : la vie à reculons

L'auteur : Née à Bruxelles en 1945, Gudule se passionne pour l'écriture dès ses douze ans. Dans les années 1970, elle se rapproche de la bande dessinée (en tant qu'auteur et critique) et publie ses premiers romans pour enfants en 1987. Elle est devenue, depuis, l'un des auteurs à succès de la littérature de jeunesse. Résumé :Thomas a quinze ans. A la suite d'une transfusion sanguine il est devenu séropositif. Pour lui aucune différence :il veut vivre comme tout le monde, sans le mépris et surtout sans la pitié des autres. Ses... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 avril 2008

Daens : Louis Paul Boon / Stijn Coninx

Résumé : Evocation de la lutte du père Adolf Daens en faveur de la classe ouvirère dans la ville d'Alost, où l'industrie connait un essor foudroyant. En épousant la cause des ouvriers, ce prêtre va devenir le temoin puis l'acteur des bouleversements qui marquèrent la naissance de l'ère industrielle. Il court le risque d'être destitué. Mon avis : c'est une fresque sociale traitée avec beaucoup de réalisme et d'humanité. Le jeu des acteurs est impressionnant! Avec Jan Decleir, Gerard Desarthe, Antje de Boeck
Posté par Sourifleur à 18:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 avril 2008

Les enfants des autres : Hayden L. Torey

" Pourquoi tu t'en fais pour nous ? On n'est que les enfants des autres... " Qui sont ces " enfants des autres " à qui Torey porte un intérêt passionné ? Boo, un petit garçon de sept ans qui ne parle pas sauf pour répéter exactement les bulletins de météo et les phrases des autres (" écholalie à retardement " disent les spécialistes). Lori, une petite fille de sept ans également, très sensible, le coeur sur la main, mais dont le cerveau a subi des lésions à cause de mauvais traitements infligés autrefois par son père. Lori se désole... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 18:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]