11 mai 2008

Jacqueline Harpman : Orlanda

Devenir autre. Vivre à travers une identité différente, un autre corps, les aventures, les passions, les désirs qui nous sont interdits... Ce vieux rêve que chacun de nous a fait un jour, Aline, jeune enseignante à la vie (trop) rangée, le conçoit à son tour en regardant un beau garçon blond, Lucien.Et l'impossible se produit : une partie d'elle-même, sa part masculine, abandonne son corps de femme pour celui du jeune inconnu. Elle est Lucien et Aline. L'auteur baptise le nouveau personnage Orlanda. Voici Aline entraînée, à la... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 13:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 mai 2008

Bauchau : Deux oeuvres clé

Oedipe sur la route Œdipe sur la route est une relecture du mythe œdipien qui évoque un parcours initiatique au terme duquel le héros se fond littéralement dans l'art. Ici, Œdipe partage avec Orphée le même pouvoir, celui de ranimer « les trésors perdus de la mémoire » grâce au chant, à la peinture et à l'écriture. Mais au lieu de se disperser, le roi aveugle retourne à l'unité. Après avoir surmonté ses peurs, il est « encore, est toujours sur la route », dira Antigone à la fin. La route de la connaissance de soi, libérée de la... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 09:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 mai 2008

Henry Bauchau

Né en 1913 Henry Bauchau a acquis une réelle notoriété littéraire en 1990 avec la publication d’ « Œdipe sur la route » et de sa suite « Antigone » (Prix Rossel 1997).Journaliste avant-guerre à la revue « La cité chrétienne », il publie des articles d’un catholicisme militant. Il fonde ensuite au début du conflit un mouvement (Le Service des Volontaires au Travail pour la Wallonie) chargé d’éviter à de nombreux jeunes la déportation en Allemagne. Il quitte l’organisation lorsque l’occupant cherche à la récupérer et il s’engage... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 09:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 mai 2008

Stéphan Zweig

Issu d'une famille de la bourgeoisie juive viennoise, il parcourut l'Europe au cours de nombreux voyages avant la Première Guerre mondiale, et ira en Inde en 1910 puis aux États-Unis en 1912. Il se prit d'amitié avec notamment Romain Rolland, Sigmund Freud (dont il rédigea l'oraison funèbre et à qui il faisait lire ses nouvelles avant parution), Émile Verhaeren sur lequel il produisit une remarquable biographie pleine d'admiration et de reconnaissance pour le grand poète flamand. Polyglotte accompli, il traduisit de nombreuses... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 15:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 mai 2008

Zweig : la confusion des sentiments

Le sujet : Ce livre nous parle d'une façon très sobre d'un sujet difficile parce que trop connu et très mal compris : l'homosexualité ou plutôt l'homoaffectivité...Ce roman merveilleusement écrit nous décrit d'une façon très sobre mais avec des mots vrais, l'attachement enthousiaste d'un étudiant d'université pour son professeur.Cet attachement est partagé par le vieux maître, et cependant, ce sentiment ne pourra jamais se vivre, car il se fonde sur un ressenti intime totalement diférent entre les deux protagonistes.Les deux hommes... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 15:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
04 mai 2008

Alejo Carpentier : concerto baroque

XVIIIe siècle : Un richissime seigneur mexicain débarque à Venise, en plein carnaval. Déguisé en Montezuma, il se mêle à la foule et y rencontre le prêtre Antonio Vivaldi, toujours à la recherche d'un sujet d'opéra. Attiré par la magnificence du costume qu'arbore le Mexicain, Vivaldi se fait raconter la terrible histoire de l'empereur indien trahi par Cortés. Le Mexicain est transporté par les improvisations musicales de Vivaldi, flanqué de ses amis Scarlatti et Händel. Tous quatre se rendent dans un couvent de religieuses... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 14:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 mai 2008

Markus Zusak : la voleuse de livres

Présentation de l'éditeurQuand la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l'écouter. Une histoire étrange et émouvante où il est question : d'une fillette ; des mots ; d'un accordéoniste ; d'Allemands fanatiques ; d'un boxeur juif ; de vols. Traduit en 20 langues, le best-seller 2007. Mon avis : c'est un livre destiné aux adolescents mais il convient parfaitement aux adultes! Il nous raconte la guerre et ses malheurs, d'une façon particulièrement touchante et sans complaisance. L'histoire est un récit à... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 14:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 mai 2008

La ligne verte : King/F.Darabont

Avec Tom Hanks, David Morse, Gary Sinise synopsis : Paul Edgecomb, pensionnaire centenaire d'une maison de retraite, est hanté par ses souvenirs. Gardien-chef du pénitencier de Cold Mountain en 1935, il était chargé de veiller au bon déroulement des exécutions capitales en s'efforcant d'adoucir les derniers moments des condamnés. Parmi eux se trouvait un colosse du nom de John Coffey, accusé du viol et du meurtre de deux fillettes. Intrigué par cet homme candide et timide aux dons magiques, Edgecomb va tisser avec lui des liens... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 13:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 avril 2008

Le 13 ème conte - Diane Setterfield

Présentation de l'éditeurVida Winter, auteur de best-sellers vivant à l'écart du monde, s'est inventé plusieurs vies à travers des histoires toutes plus étranges les unes que les autres et toutes sorties de son imagination. Aujourd'hui âgée et malade, elle souhaite enfin lever le voile sur l'extraordinaire existence qui fut la sienne. Sa lettre à sa biographe Margaret Lea est une injonction : elle l'invite à un voyage dans son passé, à la découverte de ses secrets. Margaret succombe à la séduction de Vida mais, en tant que biographe,... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 10:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
26 avril 2008

(de) Montherlant : la ville dont le prince est un enfant

La Ville dont le prince est un enfant (dont le titre est tiré d'un verset de l'Ecclésiaste : « Malheur à la ville dont le prince est un enfant ») a été l'une des premières œuvres de Montherlant, ébauchée dès 1912 sous le titre de Serge Sandrier, puis reprise et transformée pendant presque 40 ans avant d'être publiée avec précautions en 1951. Son aspect autobiographique, que, de son vivant, l'auteur déniait maladroitement, est aujourd'hui reconnu : le héros, Sevrais, c'est Montherlant. Il publiera en 1969, peu de temps avant sa mort,... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]