24 juillet 2008

Serge Brussolo : deux oeuvres

Présentation de l'auteur : Un tourbillon nommé Serge Brussolo arrive au milieu des années 1980 dans le paysage de la science-fiction française. Il aime les huis clos angoissant et les situations poussées au paroxysme de l'absurde : son écriture est violente, sexuellement et psychologiquement, et ses titres, comme 'Danger Parking miné', 'Enfer vertical en approche rapide' et 'Ambulance cannibale non identifiée', sont accrocheurs. Il a ainsi réussi à se créer un lectorat aussi fidèle que passionné. La nuit du venin Une jeune... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 18:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 juillet 2008

je ne puis resister..

et je vous ajoute encore quelques avis sur cette belle oeuvre! « Comment pouvait-on vivre jusque-là sans connaître les livres du docteur Irvin D.Yalom ? On se le demande. Heureuse initiative que celle de ce nouvel éditeur, Galaade, qui a créé une collection d’oeuvres épuisées ou inconnues du public français : “Re-trouvailles” […] Ces deux premiers livres, excellemment traduits en français et dont le premier est l’un des meilleurs d’après les spécialistes, constituent une vraie “trouvaille”, que le lecteur soit psy, de quelque... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2008

Irvin Yalom : mensonges sur le divan

Résumé : Ernest Lash, étoile montante de la psychanalyse californienne, n’a rien à envier à personne, jusqu’au jour où il décide d’abandonner sa formation clinique pour une approche plus sincère et plus intime de la thérapie. La patiente de cette expérience limite sera la troublante et séductrice Carol Leftman. Mais cette avocate rusée, persuadée que son mari, ancien patient d’Ernest, l’a quittée sur les conseils du thérapeute, semble avoir un tout autre projet.Rapidement submergé par l’étrange relation de séduction qui s’instaure... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 18:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 juillet 2008

Pär Lagerkvist : Barrabas

L'auteur : Pär Lagerkvist (23 mai 1891 – 11 juillet 1974) est un écrivain suédois. Il a reçu le Prix Nobel de littérature en 1951.Parmi les thèmes principaux de son œuvre, il y a la question du bien et du mal. Il a écrit notamment Barrabas, Le Bourreau, La Sybille, La Mort d'Ahasverus et Le Nain.Il était l'auteur qui a présenté le modernisme en la Suède, avec ses premiers travaux Chaos, Angoisse et la manifeste Ordkonst och Bildkonst.   L'histoire racontée par Lagerkvist fait de Barabbas un condamné à mort pour sédition et... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 18:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 juillet 2008

Dostoïevsky : Crime et châtiment

Résumé : Seul l'être capable d'indépendance spirituelle est digne des grandes entreprises. Tel Napoléon qui n'hésita pas à ouvrir le feu sur une foule désarmée, Raskolnikov, qui admire le grand homme, se place au-dessus du commun des mortels. Les considérations théoriques qui le poussent à tuer une vieille usurière cohabitent en s'opposant dans l'esprit du héros et constituent l'essence même du roman. Pour Raskolnikov, le crime qu'il va commettre n'est que justice envers les hommes en général et les pauvres qui se sont fait abusés en... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 18:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 juillet 2008

David Lodge : thérapie

L'auteur Issu d'une famille catholique modeste, il a passé son enfance dans un quartier défavorisé du sud-est de Londres. Durant l'été 1951, il se rend à Heidelberg pour y rejoindre sa soeur qui travaillait au quartier général de l'armée américaine. Ce voyage est un choc pour l'adolescent qu'il est alors. Il a tout d'abord envisagé une carrière de journaliste mais, après son service militaire, il opte finalement pour l'université. Après ses études, il devient professeur de littérature anglaise à l'université de Birmingham.... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 10:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 juillet 2008

Deledda : le pays sous le vent

Résumé : Une jeune fille, qui n'avait jamais aimé, est présentée chez ses parents à Gabriele, fils de famille, charmeur et extravagant. Leur brève rencontre crée un lien secret qui hantera la jeune fille, longtemps après le départ de Gabriele vers un destin houleux. Des années après, elle se marie et lors de son voyage de noces, elle croise Gabriele malade, chargé de toutes ses anciennes tentations. Un extrait :"Bien qu'un point de lumière, que seule la mort pourrait éteindre, illuminât encore le fond de ma conscience, comme... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 10:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 juillet 2008

Grazia Deledda

Grazia Deledda  est née le 27 septembre 1871 à Nuoro, Sardaigne et morte à Rome le 15 août 1936. Avec Giovanni Brotzu, Antonio Gramsci et Emilio Lussu elle compte parmi les Sardes les plus importants du XXe siècle. Autodidacte, elle n'a pas terminé la période de scolarisation primaire. Fidèle à son personnage, elle a reçu le Prix Nobel de littérature en 1926 sans un sourire. Dans ses livres, qui pour la plupart se déroulent dans la partie la plus profonde de la Sardaigne (la Barbagia), on retrouve la description d'un... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2008

Jocelyne François : joue-nous espana

Née à Nancy le 3 juillet 1933. Licence de philosophie. Poète, Romancière, elle publie son œuvre au Mercure de France. Elle reçoit le prix Femina pour son troisième roman, « Joue-nous « España» en 1980 et le prix Erckmann-Chatrian pour son dernier roman Portrait d’homme au crépuscule en 2001. Résumé : Dans ce roman autobiographique, Jocelyne François nous invite à découvrir l'enfance et l'adolescence d'une jeune lorraine. Construit sur une multitude de détails et de sensations, le lecteur plonge dans le passé proche de cette femme à... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 09:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 juillet 2008

Willem Elsschot : le feu follet (het dwaallicht)

Résumé : Anvers, fin des années 30, un soir de pluie. Frans Laarmans s'apprête à rentrer chez lui quand l'abordent trois marins afghans à la recherche d'une dénommée Maria Van Dam. Il décide de les aider et les accompagne dans une longue errance nocturne, dans le labyrinthe des bas quartiers de la ville. Mais Maria existe-t-elle vraiment ? N'est-elle pas que l'image de nos désirs d'une vie romanesque et pleine de sens ? Mon avis : ce très petit roman a retenu toute mon attention. Il est fort bien écrit et son intrigue est assez... [Lire la suite]
Posté par Sourifleur à 10:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]