Sheridan Le Fanu (né à Dublin, le 28 août 1814, décédé le 10 février 1873) est un écrivain irlandais. Le nom de Le Fanu vient des ancêtres huguenots de l'écrivain, qui avaient émigré de Caen en Irlande, lors de la révocation de l'Édit de Nantes par le roi Louis XIV, le 18 octobre 1685. En 1842, Joseph Sheridan Le Fanu rencontre celle qui deviendra sa femme, Susanna Bennett. Ils se marient en 1844. Le couple aura trois enfants et s'installe définitivement à Dublin. Joseph est élu membre honoraire au College Historical Society. En 1845, Le Fanu perd son père, Thomas. Joseph publie un roman, The Cock and the Anchor. En 1850, Le Fanu rédige la nouvelle The Mysterious Lodger, qu'il publie anonymement dans le Dublin University Magazine. L'année 1851 marque une étape charnière dans la carrière du prolifique écrivain avec la publication de son premier recueil de nouvelles fantastiques: Ghost Stories and Tales of Mysteries.

 

45240448_p

 

Après la mort de sa femme, le 28 avril 1858, Le Fanu se consacre exclusivement à l'écriture de romans fantastiques. Au mois de juillet 1861, Le Fanu devient propriétaire du Dublin university magazine, important journal victorien d'Irlande pour la littérature et les idées. C'est dans ce journal qu'il publiera la plupart de ses œuvres. En 1863, Le Fanu publie The House by the Churchyard (La Maison près du cimetière). L'année suivante, l'écrivain publie sous forme de feuilleton dans le Dublin University Magazine le roman qui sera considéré par plusieurs comme son chef-d'oeuvre, Uncle Silas.  En 1869, Le Fanu vend le Dublin University Magazine, dont il abandonnera la direction en 1872. Cette même année, l'homme de lettres publie son recueil de nouvelles le plus célèbre, In a Glass Darkly. C'est dans ce recueil que l'on retrouve quelques-uns des textes les plus lus de Le Fanu encore aujourd'hui, qu'il suffise de mentionner Green Tea(Thé vert), Mr. Arbottle (Monsieur le juge Arbottle), The Room in the Dragon Volant (La Chambre du dragon volant), sans oublier le classique qui allait inspirer un autre célèbre écrivain irlandais 25 ans plus tard (Bram Stoker), Carmilla. Il décède à Merrion square, à Dublin, le 7 février 1873, alors qu'il était en train de rédiger son ultime texte, au titre prémonitoire, Willing to Die (Prêt à mourir). Il est enterré au Mount Jerome Cemetery de Dublin.