29 juin 2009

Didier Decoin : Jésus, le Dieu qui riait

"Jésus a-t-il jamais ri? Aucun texte n'en fait mention. Aucune tradition. Aucune œuvre d'art. Grave et ténébreux, tragique et poignant, tel est le visage du Christ en mélancolie, sinon en larmes, que contemplent depuis deux mille ans des millions de chrétiens. Pourtant, Jésus pleinement homme aime l'amitié, les escapades en bateau et les poissons grillés, le bon vin et ces fêtes dont est prodigue le calendrier juif - son calendrier. Pourtant, Jésus pleinement Dieu vient nous annoncer le plus merveilleux et le plus radieux des messages : la mort vaincue, une promesse d'éternité pour chacun d'entre nous. Il y a décidément trop de jubilations dans ces trente-trois années d'Incarnation pour que le rire en soit banni. Et si ce rire a éclaté quelquefois, son écho doit bien résonner quelque part dans les évangiles. Alors, scrutons, cherchons, fouillons. Il ne s'agit pas de détourner les textes mais de les retourner à la manière du champ dans lequel est enfoui un trésor. Ecrit comme un roman (non pour camoufler mes trouvailles mais pour leur donner un écrin, aussi modeste soit-il), ce livre n'est pas toute l'histoire du Christ, mais sa seule histoire joyeuse : la quête et la relation du versant lumineux d'un Dieu saisi par le bonheur d'aimer et partageant ce bonheur avec le monde entier. Ces pages me sont aussi l'occasion, après Il fait Dieu, de confirmer mon éblouissement inusable devant Celui qui nous a donné un sens et un avenir en nous ouvrant les portes de  la Joie" Didier Decoin

9782234051713

Mon avis : voici un livre fort bien écrit qui devrait faire sourire les personnes les plus réfractaires à la lecture des Evangiles! Le texte très narratif nous plonge dans le vif du sujet. Ce livre nous montre que la religion ne doit pas nécessairement aller de pair avec un ton compassé, des mines renfrognées..L'auteur nous offre ici une explosion de joie, d'espérance à prendre au degré qui nous intéresse. J'ai lu ce récit, sans préjugés, sans vouloir décortiquer le Vrai (ou le Vraisemblable), pour y croire,ne fut-ce qu'un instant et vibrer avec une multitude de personnes qui ont vibré avant nous!

Ce livre joyeux, plein d'énergie, jaillissant comme une source d'eau vive (je sais combien cette image peut être éculée..) ou mieux encore, comme un champagne tout frais, j'en recommande la lecture! A consommer à toute saison, sans risque d'effets secondaires! On essaye pour voir? 

Posté par Sourifleur à 17:35 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Didier Decoin : Jésus, le Dieu qui riait

    Voilà bien un magnifique article, Sourifleur ! Ce livre, mais surtout ton commentaire, viennent ouvrir une porte d'ouverture sur la personne du Christ et sur l'enseignement qu'il apporta, loin des préjugés et de l'intolérance très à la mode envers la religion chrétienne!
    Merci !!

    Posté par sybilline, 29 juin 2009 à 20:06 | | Répondre
  • Quasi parfait ce billet! J'ai bien envie de me lancer dans cette belle lecture! Pourquoi ne pas découvrir et en même temps se faire du bien au coeur?

    Posté par keisha, 30 juin 2009 à 08:12 | | Répondre
  • Merci Keisha! Si tu as envie de te gâter et de te faire du bien, je te conseille ce livre, oui! Juste pour découvrir avec un regard neuf un texte qui nous paraît souvent suranné, mort, ou simplement ennuyeux. Je pense que tu ne le regretteras pas.

    Posté par Sourifleur, 30 juin 2009 à 11:17 | | Répondre
  • Tiens un bouquin de Decoin ! Cela fait une éternité que je n'ai pas lu un livre de cet écrivain que j'aimais bien.
    Je me laisserai peut-être tenter et ceci malgré que ma PAL soit bourrée à craquer !

    Posté par Fantasio, 02 juillet 2009 à 06:48 | | Répondre
  • Oui! oui! Tu peux franchement ajouter ce livre à ta pile Fantasio : j'ai encore 33 livres à lire, et toi?

    Posté par Sourifleur, 02 juillet 2009 à 19:15 | | Répondre
  • Référence fort intéressante!

    Je connais l'auteur de nom, mais ne pensais pas qu'il s'aventurait dans ces eaux-là. Une approche d'autant plus intéressante que je crois de plus en plus qu'effectivement, Dieu a le sens de l'humour... (sans quoi, il aurait tout bazardé depuis longtemps!)

    ... et je continue l'exploration de votre blog, que je connais de nom depuis un certain temps mais que je n'ai jamais visité de manière systématique! C'est parti...

    Posté par Daniel Fattore, 22 juillet 2009 à 14:58 | | Répondre
  • Merci pour votre comm'et bienvenue!

    Posté par sourifleur, 22 juillet 2009 à 19:39 | | Répondre
  • je suis plutôt pour une spiritualité sans dieu, comme andré comte-sponville, mais ce livre de didier decoin devrait me plaire

    Posté par niki, 01 octobre 2009 à 20:05 | | Répondre
Nouveau commentaire