XVIIIe siècle : Un richissime seigneur mexicain débarque à Venise, en plein carnaval. Déguisé en Montezuma, il se mêle à la foule et y rencontre le prêtre Antonio Vivaldi, toujours à la recherche d'un sujet d'opéra.
Attiré par la magnificence du costume qu'arbore le Mexicain, Vivaldi se fait raconter la terrible histoire de l'empereur indien trahi par Cortés. Le Mexicain est transporté par les improvisations musicales de Vivaldi, flanqué de ses amis Scarlatti et Händel. Tous quatre se rendent dans un couvent de religieuses musiciennes, puis vont sur la tombe d’ lgor Stravinsky, blâmé pour sa manie récente de plagier les archaïsmes du Moyen Age... Tout est anachronique dans ce court roman musical, mais comment s'étonner que les chronologies s'enchevêtrent, quand c'est la musique, forme sublimée du temps, qui mène le récit ...
Alejo Carpentier compose ici un concert, en employant toutes les ressources sonores du langage, avec des allegros tumultueux, des andantes apaisés, des somptueux adagios...
C'est fantasque, original, poétique, délicieusement anachronique et fort bien écrit!
o2003concertbaroquediakgp3
Vous découvrirez un Vivaldi inédit côtoyant du bien beau monde!